Gestion du ChangementGouvernance et management

S’éteindre à petit feu… C’est ce que j’ai ressenti en regardant ce court métrage réalisé par Daniel Martínez Lara et Rafa Cano Méndez.

Beaucoup de gens s’éteignent à petit feu en faisant des jobs qui ne leur plaisent pas ou plus ou en menant des vies dans lesquels ils ne se sentent pas bien. Alors la notion de “burnout” est apparue. Une dépression majeure qui te fait perdre le goût de vivre. Pas l’fun à vivre.

Pourtant, nous nous y invitons un peu plus chaque jour en nous obligeant pour raisons financières voir par pression sociale, nous préférons avoir l’image de quelqu’un qui « mérite » de l’argent plutôt que celui qui paraît ne rien foutre en attendant que ça arrive comme par magie.

Pour un travailleur autonome ou pour un chef d’entreprise, c’est pareil! Le stress de la réussite, d’avoir suffisamment d’argent et de paraître bien sont des « grugeurs » d’énergie d’une puissance infinie.

En plus de nous éteindre à petit feu, ce comportement ou cette pression psychologique nous rend agressifs, compétitifs, jaloux, envieux…

Mais pourquoi persistons-nous dans cette voie?

Qu’est-ce qui fait que nous ne sortons pas de ce système?

Pour ma part, et je trouve que cette vidéo le montre très bien, l’éducation est en grande partie responsable. Nous obligeant à faire comme tout le monde sans tenir compte des différences, de nos personnalités, nos désirs qui sont variés.

Alike, s'éteindre à petit feu

Le père est nourri de l’énergie de l’enfant, de sa joie et sa bonne humeur. Cependant quand le petit n’en a plus, il ne peut en recevoir.

C’est aussi que les croyances qui y sont inculquées du type. « Il faut mériter son salaire » — « Il faut travailler fort pour gagner de l’argent » ou encore « Mon gagne-pain » et tout est dit dans ce verbe GAGNER!!

Gagner sous-entend jouer et qu’il y a des perdants et des gagnants! Je gagne mon pain c’est-à-dire le minimum et pourquoi pas l’abondance?

Une personne m’a fait part de sa réflexion en ce qui concerne la notion « gagner de l’argent ». Non! Quand je viens travailler, je ne suis pas autour d’un Monopoly qui fait que le plus stratégique et le plus chanceux des joueurs gagnera son salaire.

Quand je viens travailler dans une entreprise, je reçois de l’argent pour le temps et les compétences que j’ai offert. J’ai contribué à ce que l’entreprise reçoive de l’argent , il est donc normal que ma contribution soit honorée.

C’est pareil pour un chef d’entreprise. Il reçoit de l’argent parce que son entreprise a rendu un service afin de faciliter la vie de l’autre d’une façon ou d’une autre.

Ce qui m’amène à une réflexion si avoir une entreprise ou un emploi est pour aider et faciliter la vie des autres selon des compétences et savoir-faire. Avoir un salaire de base renforce selon moi cette idée.

C’est-à-dire que chaque acte de ta vie est honoré pour faciliter la tienne en ayant accès à un revenu. Ton bénévolat, le temps que tu prends pour les autres, être parent ou foyer pour éduquer ses enfants (et assurer l’avenir de l’espèce humaine) tout cela est honoré par l’accès à des fonds.

Ce que je trouve aussi intéressant, c’est que lorsque j’imagine cette possibilité-là,  ça résout bien des problèmes de dépression ou “burnout”.

Bien oui! Si je n’ai plus le stress de l’argent, je peux aller travailler où cela me plait parce que j’ai le choix et le temps. Alors je serais un plus pour l’entreprise, parce que motivé et investi, je serais à 100 % dans mon travail.

En tant qu’entrepreneur, si je n’ai plus peur de manquer d’argent ou que mes employés en manque ça veut dire que je peux pousser les capacités de mon entreprise plus loin, offrir une expérience, et à mes employés et à mes clients , beaucoup plus satisfaisante.

Une expérience qui ramènerait presque la paix j’ai l’impression quand j’y pense de cette façon.

S'éteindre à petit feu

Alike – court métrage de Daniel Martínez Lara et Rafa Cano Méndez

Et je pense que c’est largement possible quand on voit le résultat des endroits qui essaient cela. En attendant, il existe d’autres possibilités pour se sentir mieux, créer un sentiment d’appartenance et de satisfaction aux employés comme aux employeurs et aux enfants d’ailleurs…

Alors et vous? Vous éteigniez-vous à petit feu? Dans quel monde voulez-vous que vos enfants et vous évoluiez?

 

[embedyt] http://www.youtube.com/watch?v=kQjtK32mGJQ[/embedyt]

 

 

Laisser un commentaire