Gouvernance et management

La réussite de projets d’entreprise n’est pas une question de secret, ni de chance mais d’attitude.

Si vous êtes un leader audacieux, vous êtes un leader avec de la vision tel le capitaine “Tao”. Vous êtes celle ou celui qui croit en la réussite du projet, qui offre toutes les chances à son équipe de se dépasser. Entre autre, vous êtes à l’écoute de ce que chacun a à dire, de ce qu’il perçoit et de ce qu’il propose. Vous ne considérez pas avoir les pleins pouvoirs pourtant vous “maîtrisez” le potentiel de votre équipe.

Les entreprises qui réussiront dans l’avenir sont comme vous. Capable de créer un lieu de travail harmonieux, efficace et apprenant. L’attitude pour s’adapter au changement.

En effet! Un vent de changement creuse le sillon de la nouveauté dans notre société. Nous serons assurément emporté par ce courant et nous le ressentons déjà. Si vous ne l’avez pas vu c’est que vous ne faites pas partie de ce monde ou que vous êtes un fervent partisan de l’ancien monde (rires).

Alors que “l’ancien monde” nous quitte petit à petit, il est important de ne pas oublier ce qu’il nous a apporté. Par exemple, la très impressionnante évolution de la technologie.

J’ai connu les tournes disques, les VHS et cassettes audio. Aujourd’hui je carbure aux produits virtuels et naturels et j’achète le moins possible de produits non recyclables, ou je tente d’augmenter leur durée de vie.

“L’ancien paradigme” m’a permis la prise de conscience de l’impact de la surconsommation. J’ai pu remarquer à quel point je participe à la pollution de notre planète quand je consomme sans conscience; mais aussi la facilité avec laquelle j’ai eu accès, grâce certains types de produits accessibles différemment, à la musique, la vidéo et les livres.

Ainsi va la vie! C’est naturel et immuable… les choses changent.

Comment s’adapter aux changements ?

Connaissez-vous entre autres les systèmes de valeurs et le développement de l’enfant ? Expliqué grossièrement, nous avons, de façon innée, des capacités qui nous permettent d’appréhender notre environnement et répondre à nos besoins (par exemple se nourrir).

Cependant l’environnement est complexe et change. Dès lors que nos capacités ne sont plus suffisantes, car elles ne nous permettent plus de répondre à nos besoins, la transformation s’amorce.

Spirale dynamique - Les entreprises qui vivent la réussite connaissent ça

Spirale Dynamique – L’université du nous

Nous n’avons pas de contrôle sur le changement. Par contre en rentrant dans le rythme, il est plus facile d’influencer les choses.

J’adore la synthèse de l’université du nous au travers ce graphisme. Elle explique les différentes étapes de l’évolution du système de valeurs. Nous pouvons aussi constater que l’évolution est constante, nécessaire et continue.

Donc pour commencer accepter c’est état de fait est une première étape pour s’adapter aux changements. Tenir compte aussi de:

  • Ne pas se laisser influencer par les peurs qui sont souvent fruits de l’imagination. Elles sont utiles pour rester alerte mais ne doivent pas diriger les actions, ni les pensées.
  • Désamorcer les émotions négatives et nourrir les positives. Les émotions sont “contagieuses” attention à celles qu’on nourri tout en veillant à ne pas réprimer les autres.
  • Transformer les modes de travail. Einstein disait: “Le monde que nous avons créé est le résultat de notre niveau de réflexion, mais les problèmes qu’il engendre ne sauraient être résolus à ce même niveau.”
  • De ce fait transformer les croyances étapes par étapes. Comme nous le voyons plus haut sur l’image des systèmes de valeurs de l’université du nous, passer d’un système à un autre se fait un pas à la fois et nous ne pouvons pas sauter une étape.
  • Créer des espaces créatifs au service du projet ou de l’entreprise. Sans limite nous pouvons ouvrir notre champs de vision et de possibles à l’infini.
  • Prendre des risques, c’est prendre le risque d’avancer. C’est aussi pendre le risque de faire des erreurs et de s’améliorer.
  • Ne pas s’attacher au passé sans pour autant le renier.
  • Appliquer des valeurs, de la conscience et une vision claire pour traverser les zones de tempêtes.
Les entreprises qui vivent le succès

Crédit photo: Preston Rezaee

Ainsi notre attitude encourage l’habileté à s’adapter à un nouvel environnement continuellement.

Qu’est-ce qui rend l’adaptation si urgente (ou nécessaire)?

L’amélioration de notre qualité de vie, la longévité de la vie, les innovations technologiques, les avancées médicales et technologiques. L’intérêt aussi pour le climat, ainsi que l’écologie et le retour au naturel, change notre mode de vie.

Saviez-vous que dans le domaine de la nanotechnologie les bons en avant, ont tellement été important que les scientifiques font face à une nouvelle réalité? Ces prochaines années ils vont vivre un certain ralentissement car ils atteignent les limites de l’infiniment petit. Les découvertes sur le nano vont ralentir mais cela engendre en même temps une course à celui qui se démarquera le premier.

En parallèle nous constatons aussi un retour au naturel, mais intégré dans le milieu urbain. Les jardins urbains poussent partout dans les plus grandes villes du monde. Des communautés se forment pour agir différemment dans la consommation, mais aussi sur des plans plus politique. Les désirs de connexions et de réunions entre humain se fait ardemment ressentir.

Le changement de comportement des consommateurs est aussi en évolution constante influençant les entreprises. Les concepts d’entreprises bios et sans impact écologique deviennent monnaie courante pendant que d’autres tentent de changer le tir en modifiant leur comportement petit à petit.

Les entreprises innovent.

Regardez Montréal qui s’équipe d’une flotte de taxi électrique, les boutiques locales et zéro déchet, le retour aux produits de la ferme livrés directement des producteurs.

Alors même si pour certains ce n’est pas suffisant, nous ne pouvons pas nier que la transition existe. Que se soit dans les services ou les modèles d’affaires la créativité est au rendez-vous.

Ça veut pas dire que se sera simple par contre.  Les entreprises ont peu de choix! Ou elles proposent de nouveaux modèles d’affaires accompagnant de nouveaux modes de vie, ou elles acceptent d’être obsolètes et s’adaptent à la nouvelle réalité qui se met en place puisqu’elles ne répondront plus aux besoins du bien commun, ou elles disparaîtront petit à petit.

Comment innover ?

Est-ce que je l’ai déjà dit ? Avec l’art du questionnement ! Avec de  la vision, des valeurs marquées qui permettent aussi l’implication des employés, une organisation nouvelle basée sur l’intelligence collective.

Il existe de nombreuses manières très efficaces d’implanter ce mode de gestion. Enfin seulement si le développement, la pérennité et l’innovation dans votre entreprise vous intéressent.

Alors faites-vous parti de ces entreprises qui favorisent la réussite ?

Laisser un commentaire